Pour manger moins, mangez rouge

D’après une étude, les ali­ments rouges aideraient à manger moins. Le choix des cou­verts influerait égale­ment sur notre per­cep­tion du goût.

Pour manger moins, mangez rouge

Nous savions déjà qu’en matière de cui­sine, le visuel comp­tait autant (voire plus) que le goût. Mais d’après une étude, pub­liée dans la revue Flavour, la couleur des ali­ments influerait égale­ment sur la quan­tité de nour­ri­t­ure que l’on désire absorber. Ain­si, les ali­ments rouges don­nerait moins envie de manger que des plats d’autres couleurs.

« Le rouge pour­rait être util­isé pour présen­ter de la nour­ri­t­ure aux gens qui doivent rationner leur ali­men­ta­tion, mais cer­taine­ment pas pour ceux dont le poids est trop faible », affirme l’étude, menée par des chercheurs de l’Université bri­tan­nique d’Oxford.

Le choix des couverts influe sur le goût des aliments

Après avoir mené une bat­terie de tests sur des dizaines de volon­taires, les chercheurs sont égale­ment arrivés à la con­clu­sion sur­prenante que le choix des cou­verts pou­vait mod­i­fi­er notre per­cep­tion du goût. Ain­si, ils ont con­staté qu’un ali­ment piqué avec un couteau sem­blait avoir un goût plus salé que s’il était con­som­mé à l’aide d’une cuil­lère, d’une fourchette ou d’un cure-dents.

« La façon dont nous percevons la nour­ri­t­ure est une expéri­ence mul­ti-sen­sorielle qui implique non seule­ment le goût et la tex­ture des ali­ments, mais aus­si l’arôme et la vue », résume l’étude. « Avant même que la nour­ri­t­ure ne soit dans notre bouche, notre cerveau a déjà for­mé un juge­ment sur elle, ce qui affecte l’ensemble de notre expéri­ence ali­men­taire. »


Laisser un commentaire