La bonne nutrition pour les enfants

Les direc­tives nutri­tion­nelles recom­mandées pour les adultes sont inap­pro­priées pour la plu­part des enfants de moins de cinq ans. C’est parce que les jeunes enfants ont seule­ment un petit estom­ac et donc besoin de beau­coup de calo­ries et de nutri­ments dans une petite quan­tité de nour­ri­t­ure pour s’assurer qu’ils gran­dis­sent cor­recte­ment.

La bonne nutrition pour les enfants

Alors que les régimes faibles en gras sont recom­mandés pour les enfants plus âgés et les adultes, les moins de cinq ans ont besoin de régimes ali­men­taires qui con­ti­en­nent de bonnes quan­tités de graisse.

Cette graisse devrait provenir d’aliments qui con­ti­en­nent beau­coup d’autres nutri­ments comme la viande, les pois­sons gras et le lait riche en matière grasse (le lait demi-écrémé est inadap­té pour les enfants de moins de deux ans, et le lait écrémé est inap­pro­prié aux moins de cinq ans), plutôt que des les ali­ments rich­es en matières grass­es qui con­ti­en­nent peu de vit­a­mines et de minéraux comme les gâteaux, les bis­cuits et le choco­lat.

D’un autre côté, les jeunes enfants ne devraient pas non plus manger trop d’aliments rich­es en fibres, parce que ceux-ci peu­vent les rem­plir telle­ment qu’ils ne peu­vent pas manger suff­isam­ment pour leur fournir des calo­ries et de nutri­ments adéquats.

Cepen­dant, au moment ou les enfants approchent de l’âge de l’école, ils doivent évoluer pro­gres­sive­ment vers un régime qui est faible en gras et rich­es en fibres. Et à l’âge de cinq ans, leur régime ali­men­taire devrait être faible en gras, en sucre et en sel et rich­es en fibres avec cinq fruits et légumes par jour tout comme les adultes.

Cepen­dant, au moment ou les enfants approchent de l’âge de l’école, ils doivent évoluer pro­gres­sive­ment vers un régime qui est faible en gras et rich­es en fibres. Et à l’âge de cinq ans, leur régime ali­men­taire devrait être faible en gras, en sucre et en sel et rich­es en fibres avec cinq fruits et légumes par jour tout comme les adultes.

Heureuse­ment, quel que soit leur âge, les enfants peu­vent facile­ment obtenir une ali­men­ta­tion équili­brée et réduire leur risque de sur­poids ou d’obésité en mangeant une var­iété d’aliments provenant de qua­tre prin­ci­paux groupes d’aliments:

Le pain, les autres céréales et les pommes de terre : ces fécu­lents qui com­pren­nent égale­ment des pâtes et du riz four­nissent de l’énergie, des fibres, des vit­a­mines et des minéraux.

Fruits et légumes : ceux-ci four­nissent des fibres, vit­a­mines et minéraux et sont une source d’antioxy­dants.

Lait et pro­duits laitiers : ceux-ci four­nissent du cal­ci­um pour des os et des dents saines, des pro­téines pour la crois­sance, ain­si que des vit­a­mines et des minéraux.

Viande, pois­son et alter­na­tives : ces ali­ments, qui com­pren­nent les œufs et les légu­mineuses, appor­tent des pro­téines, des vit­a­mines et des minéraux, notam­ment du fer.

En revanche, les ali­ments d’un cinquième  groupe ali­men­taire qui com­prend des ali­ments gras et sucrés comme les bis­cuits, les gâteaux, les bois­sons gazeuses, le choco­lat, les bon­bons, et les pâtis­series, qui ajoutent peu de valeur nutri­tive, devraient être lim­ités.

Les vitamines pour les enfants et l’apport en minéraux :

Choisir des ali­ments de cha­cun des qua­tre prin­ci­paux groupes d’aliments aidera à s’assurer que les enfants reçoivent toutes les vit­a­mines et les minéraux dont ils ont besoin pour une bonne nutri­tion et san­té.

Il est par­ti­c­ulière­ment impor­tant que les enfants et les ado­les­cents suiv­ent un régime ali­men­taire riche en vit­a­mines et minéraux. En fait, les enfants plus âgés ont sou­vent des exi­gences plus élevées pour les élé­ments nutri­tifs que les adultes afin de soutenir leur crois­sance. Par exem­ple, de 15 à 18 ans les garçons ont besoin de plus de thi­amine (vit­a­mine B1), la niacine (vit­a­mine B3), la vit­a­mine B6, de cal­ci­um, de phos­pho­re et de fer que les hommes adultes! De même, 15 à 18 ans, les filles ont besoin de plus de niacine, cal­ci­um, phos­pho­re et mag­né­si­um que les femmes adultes.

L’apport calorique pour les enfants :

Bien que l’obésité soit un prob­lème majeur, les enfants et les ado­les­cents ont encore besoin de suff­isam­ment de calo­ries pour grandir et devenir des adultes en bonne san­té. Ce tableau donne une indi­ca­tion approx­i­ma­tive des besoins quo­ti­di­ens en calo­ries des garçons et des filles à des âges dif­férents.

AGE Calo­ries par jour
Garçons Filles
1–3 1,230 1,165
4–6 1,715 1,545
7–10 1,970 1,740
11–14 2,220 1,845
15–18 2,755 2,110
Adultes 2,550 1,940

Consommation de sel pour les enfants :

Il est impor­tant de veiller à ce que les enfants n’aient pas trop de sel. Alors que les adultes ne devraient pas avoir plus de 6g de sel par jour, les enfants ont besoin d’encore moins car ils ont des corps plus petits.

Donc, ne pas ajouter du sel à la cuis­son ou aux repas et véri­fi­er les infor­ma­tions sur les éti­quettes lorsque vous achetez des ali­ments trans­for­més comme les chips, plats cuis­inés et sauces …

Les quan­tités max­i­males de sel que les enfants doivent avoir à des âges dif­férents sont :

  • 1–3 ans — 2g par jour (0,8 g de sodi­um)
  • 4–6 ans — 3g par jour (1,2 g de sodi­um)
  • 7–10 ans — 5g par jour (2g de sodi­um)
  • 11 ans et plus — 6g par jour (2,5 g de sodi­um)

Source : weightlossresources.co.uk


Laisser un commentaire