Vitamine D : comment ne plus en manquer ?

  • Views 1410
  • Likes
  • Rat­ing 12345

La vit­a­mine  D, con­nue pour prévenir l’ostéoporose en com­bi­nai­son avec le cal­ci­um, cer­tains types de can­cers ain­si que pour stim­uler l’immunité, est dif­fi­cile à trou­ver dans l’alimentation. Notre corps la syn­thé­tise grâce aux rayons ultra­vi­o­lets du soleil. Voici quelques con­seils pour ne plus en man­quer.

Vitamine D

La meilleure source de vitamine D : le Soleil

L’exposition au soleil peut combler de 80 à 90% des besoins en vit­a­mine D.

Comment combler une carence en vitamine D grâce au soleil ?

  • Il faut s’exposer au soleil pour une durée de 10 à 15 min­utes min­i­mum.
  • L’exposition doit avoir lieu au moins de 2 à 3 fois par semaine.
  • Le moment le plus prop­ice de la journée pour l’absorption des rayons UV est entre 11h et 14h.
  • Il faut s’exposer min­i­male­ment les mains, les avant-bras et le vis­age.
  • Il ne faut pas appli­quer d’écran solaire sur la peau, ce qui est très sou­vent sujet à polémique chez les der­ma­to­logues.
  • Il est impor­tant de not­er que ces critères sont val­ables d’avril à octo­bre et qu’ils sont vari­ables selon l’hérédité, le sexe, la couleur de la peau, le métab­o­lisme, etc.

La vitamine D dans l’alimentation : rare, mais présente

La vit­a­mine D est présente dans l’alimentation. Néan­moins, 80% des occi­den­taux sont carencés en vit­a­mine D ce qui sug­gère que cette dernière est dif­fi­cile à trou­ver dans son assi­ette. Le saumon,  la tru­ite et le hareng sont tous des pois­sons qui en con­ti­en­nent. On peut égale­ment la retrou­ver dans le lait de vache, dans les jaunes d’œufs, le foie des ani­maux et les bois­sons de soja (soya) enrichies.

Les suppléments de vitamine D : une alternative

Des com­primés de vit­a­mine D3 peu­vent être pris. Cepen­dant, il est con­seil­lé de con­sul­ter un médecin pour con­naître la posolo­gie recom­mandée en fonc­tions de vos besoins.
Les com­primés de mul­ti­vi­t­a­mines com­por­tent générale­ment de la vit­a­mine D, mais en petite quan­tité.
L’huile de foie de morue con­tient de la vit­a­mine D ; elle con­stitue égale­ment une source impor­tante de vit­a­mine A.


Laisser un commentaire