Pourquoi les oignons nous font pleurer ?

  • Views 1367
  • Likes
  • Rat­ing 12345

Dif­fi­cile d’éviter la petite larme quand on épluche un oignon. Cette réac­tion est un sys­tème de pro­tec­tion enclenché par le cerveau pour chas­s­er un intrus : le sul­fate d’allyle, un élé­ment com­posé d’un agent lacry­mogène.

Pourquoi les oignons nous font pleurer ?

Ça pique les yeux, ça fait pleur­er… l’oignon, c’est un peu comme la pre­mière cig­a­rette. Sauf que c’est bon. Alors tant pis si on pleur­niche, on l’épluche quand même pour se mijot­er de bons petits plats. Et puis cette réac­tion n’est pas si grave. Les larmes sont tout sim­ple­ment pro­duites pour pro­téger nos yeux d’un com­posé nom­mé « sul­fate d’allyle ». Heureuse­ment, il existe quelques trucs pour éviter de sor­tir les mou­choirs.

L’oignon produit un composé lacrymogène

L’oignon, tout comme l’ail, est con­sti­tué de cel­lules con­tenant des com­posés soufrés (sul­foxyde) et une enzyme nom­mée « alli­inase ». Au moment du découpage, les deux élé­ments s’entremêlent et for­ment une sub­stance lacry­mogène, le sul­fate d’allyle. Quand il entre en con­tact avec le liq­uide qui pro­tège nos yeux, il se dis­sout et se forme alors un acide sul­fu­rique très irri­tant. Alerté par la présence d’un corps étranger acide, le cerveau lance un sys­tème de pro­tec­tion (un peu comme un anti-virus) : les larmes, qui vont rin­cer les yeux et faire sor­tir l’intrus.

Placez l’oignon sous l’eau pour éviter de pleurer

L’astuce pour éviter de pleur­er : plac­er l’oignon sous un filet d’eau. Comme le com­posé lacry­mogène à l’origine des pleurs est attiré par les sub­stances liq­uides, il va se dis­soudre instan­ta­né­ment. Petits bémols : la méth­ode est plus ou moins effi­cace selon les per­son­nes et n’est pas très écologique. Cer­tains con­seil­lent plutôt de met­tre de l’eau dans la bouche pen­dant le découpage.

Notez aus­si qu’en déchi­rant l’oignon, le sul­fate d’allyle se propage plus rapi­de­ment. Il est donc préférable d’utiliser un couteau bien aigu­isé, sans dents.

Autres méth­odes : couper l’oignon dans un sachet plas­tique ou, mieux, le pass­er au mixeur. Vous pou­vez aus­si le refroidir au réfrigéra­teur pen­dant une heure avant de le couper : le sul­fate aura plus de dif­fi­cultés à se volatilis­er. Moins pra­tique, l’option « masque de plongée » ou « lunettes de piscine » est aus­si très effi­cace.

Et vous, c’est quoi votre petite astuce pour éviter de pleur­er ?

Source : reponseatout.com


Laisser un commentaire