Couscous de Yennayer (Jour de l’an Amazigh)

Je ne peux pas laiss­er pass­er cette journée sans par­ler du cous­cous de Yen­nay­er de la région de Beja­ia.
Ce cous­cous berbère tra­di­tion­nel aux légumes secs était pré­paré pour le repas du réveil­lon amazighe soit le 11 ou le 13 jan­vi­er au soir. On util­i­sait du cous­cous roulé par les femmes de la mai­son et du poulet fer­mi­er.
Pour pré­par­er le bouil­lon ou la sauce de ce cous­cous, pas de légumes frais, on utilise unique­ment des légumes secs. Et selon la tra­di­tion, 7 légumes secs pour être bien pré­cise (en Kabyle Sev3a Isso­u­far).
Un cous­cous amazigh authen­tique, sim­ple et déli­cieux qui nous rap­pelle notre riche et immortelle cul­ture berbère.

Assegas Ameggaz

Couscous de Yennayer (Jour de l’an Amazigh)

Temps de pré­pa­ra­tion : 20 min
Temps de cuis­son : 1 à 2 h

Ingré­di­ents : 

  • 2 kg de cous­cous mai­son,
  • 1 beau poulet coupé en morceaux,
  • Des morceaux de Ached­louh (Kedide ou viande séchée) (fac­ul­tatif),
  • 2 oignons,
  • 250 g de lentilles,
  • 250 g de fèves séchées (Tifrache ou Tiflak),
  • 200 g de pois chich­es,
  • 100 g d’haricots blancs,
  • 100 g d’hari­cots berbères ou hari­cots à œil noir,
  • 100 g de pois cassés,
  • Tomates séchées,
  • De l’ail,
  • Piment rouge séché,
  • Huile et huile d’olive,
  • 1 c-à-s de con­cen­tré de tomates,
  • Sel et poivre,
  • Papri­ka,
  • Ras-el-hanout,
  • Can­nelle,
  • Corian­dre en poudre,
  • Eau

Pré­pa­ra­tion : 

  • Égout­ter les légumes secs qui auront trem­pés dans de l’eau pen­dant toute une nuit.

Issoufer

  • Dans le bas du cous­coussier ou dans une cocotte, faire revenir les morceaux de poulet avec les oignons coupés en lamelles.
  • Ajouter le Ached­louh, 5 gouss­es d’ail, la tomate séchée, les épices, les fèves séchées, les pois chich­es et les pois cassés.
  • Mouiller, ajouter le con­cen­tré de tomates et laiss­er cuire.
  • Pen­dant ce temps, faire cuire le cous­cous dans le haut du cous­coussier en le pas­sant trois fois à la vapeur.
  • A mi-cuis­son de la sauce, ajouter le reste des légumes secs, quelques gouss­es d’ail, de la corian­dre en poudre et le piment rouge séché. Con­tin­uer la cuis­son.
  • Une fois que le cous­cous et la sauce sont prêts, enduire les graines de cous­cous d’huile d’olive et servir dans un grand plat famil­ial.

Assegas Ameggaz


Laisser un commentaire