Comment cuisiner le mouton de l’Aïd ?

L’Aïd-el-Kébir, aussi nommée Aïd-el-Adha ou Tafaska en Tamazight, c’est à dire « la Fête du sacrifice », est l’une des célébrations les plus importantes liées à la foi musulmane.

Il s’agit d’une commémoration de la soumission d’Abraham (Ibrâhîm en arabe) à la volonté de Dieu lorsque celui-ci lui demanda de sacrifier son fils Ismaël.

Mouton

Alors qu’Abraham était sur le point d’égorger Ismaël, l’Ange Gabriel le remplaça par un mouton. En souvenir de cet épisode, chaque famille musulmane doit sacrifier un animal, traditionnellement un mouton.
Le mouton est un animal de la race ovine, âgé de plus d’un an. Il est engraissé par l’éleveur afin d’être commercialisé en boucherie.
Pour choisir une viande de mouton, il faut s’assurer de la fermeté et de la couleur rouge sombre de sa chair.

Les différents parties du mouton :

Les différents parties du mouton

Pour des rôtis et des grillades, on choisira un mouton le plus jeune possible, afin que sa chair soit tendre.

Les différents parties du mouton à rôtir :

Les différents parties du mouton à rôtir

Les différents parties du mouton à griller :

Les différents parties du mouton à griller

Le morceau de mouton à choisir dépend de la préparation que l’on veut en faire.

Les différents parties du mouton à bouillir :

Les différents parties du mouton à bouillir

Les différents parties du mouton à braiser : 

Les différents parties du mouton à braiser

Certains abats du mouton sont également recherchés, comme les tripes, qui sont cuisinées dans certaines régions.

En dernier, la qualité de la viande dépend de la race de l’animal, de son âge et de ses conditions d’élevage. Les meilleurs moutons sont les prés-salés, qui sont élevés dans des pâtures côtières riches en air iodé.

Naima Boussaa

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.